Insupportables attaques contre un service public qui œuvre pour la transition énergétique

Depuis quelques années, l’Entreprise Enedis est la cible de certains mouvements pseudo-libertaires prétendument en lutte contre le contrôle extrême des citoyens consommateurs.

Le déploiement de Linky a été largement utilisé par ces mouvements pour justifier tant leur pensée [délirante] que leurs actes [insensés].

Tout d’abord, resituons le rôle du compteur, y compris du compteur Linky.

Enedis doit aux fournisseurs en électricité les kWh consommés par les clients de ces fournisseurs pour qui Enedis est en prestation afin tout simplement d’assurer la facturation. Jusque-là, rien de différent d’un commerce qui pèse la viande qu’achète le consommateur. De fait, le commerce en question sait ce que consomme le particulier tout comme Enedis sait combien le client a consommé de kWh. Je ne parlerai pas ici de la téléphonie où les fournisseurs captent énormément plus d’informations qu’Enedis.

Et c’est comme cela depuis fort longtemps.

La différence est qu’avec Linky, on connait la consommation quasiment en temps réel. Et si on doit maintenant connaitre la consommation avec des mesures toutes les demi-heures et non plus une fois par an, c’est d’abord pour des raisons techniques dans la mesure où il faut réconcilier consommation et production et que la production issue de renouvelable est intermittente, imprévisible et qu’elle est injectée sur le réseau géré par Enedis (et pas par RTE).

Les idées qui sont véhiculées sur un Enedis « big brother » relève d’un complotisme très tendance et pas du tout sur des réalités techniques.

Et c’est bien ces dérives qui amènent des citoyens à penser qu’il est légitime d’incendier l’outil de travail d’Enedis. C’est particulièrement grave et franchement injustifiable.

Seyssinet 13 jan 2020 A

Un nouvel exemple avec la destruction volontaire de véhicules spécialisés d’Enedis en banlieue de Grenoble lundi dernier.

C’est un énième attentat contre Enedis avec à chaque fois des destructions qui coûtent des millions d’euros que les consommateurs vont devoir prendre en charge.

On peut être contre un système électrique pourtant très performant mais on ne peut l’exprimer ainsi. L’état doit a minima prendre ses responsabilités dans la protection des biens et des personnes mais doit aussi accompagner Enedis pour faire la pédagogie du comptage communicant. On l’a déjà dit dans cette matinale, l’état avait dégagé des moyens considérables dans l’accompagnement de l’arrivée de la TNT numérique avec de très nombreuses communications et pour le comptage communicant de l’électricité… RIEN.

Ce n’est pas sérieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s