Une vision optimiste du développement du stockage de l’énergie … mais ne faut-il pas être optimiste

Le cabinet d’étude SIA Partners, très réputé dans le monde de l’énergie, nous livre cette vision clairement optimiste d’une maturité en route sur le couple « Production d’énergie renouvelable / Stockage ».

Vous nous avez régulièrement lu sur la question de l’intermittence, pas plus tard qu’hier quand nous précisions notre vision de l’effacement.

La principale contrainte des modes de production éolien et photovoltaïque porte sur l’intermittence et pire la non prévisibilité de cette intermittence. En effet, on n’a pas toujours du vent et on ne sait pas faire des prévisions qu’à court terme et idem pour l’ensoleillement … même si on sait clairement quand il fait nuit ;-).

Pour développer la production d’électricité renouvelable, il faut donc être en capacité de gérer cette intermittence et cette non prévisibilité. La solution idéale sur le papier est le stockage. On installe un parc de production suffisant pour produire ET stocker au regard des besoins. Et le stockage permet de récupérer les surplus de production (quand les moyens renouvelables sont à puissance nominale) et de les restituer quand il n’y a ni vent ni soleil.

L’étude de SIA nous donne une vision large des dispositifs de stockage avec un zoom sur une solution qui a probablement de l’avenir, le Power To Gas soit la transformation de l’énergie électrique en hydrogène ou en méthane. Cette solution peut être analysée sur la base d’un « projet pilote » à Fos sur Mer [Projet Jupiter 1000].

Pour nous, CFDT, il est acquis que le stockage de l’électricité ne pourra pas se limiter au stockage électrochimique, les batteries. Avec les technologies actuelles, celles de TESLA par exemple, nous allons cruellement manquer de Lithium. L’avantage du Power To Gas est que cette technologie ne consomme pas trop de terres rares ou de minerai à grande échelle. C’est donc un moyen très prometteur pour gérer les contraintes des renouvelables.

Après le sujet sur l’effacement vu hier, encore un domaine à haute valeur ajoutée que la France a intérêt à développer avant que d’autres n’aient pris toute la place.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s