Un éclairage sur un dossier qu’on a un peu oublié : l’ARENH

L’ARENH, l’Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique, a largement influencé le marché dès sa mise en oeuvre avec la Loi NOME en 2010 et a créé des opportunités pour les nouveaux entrants sur la commercialisation de l’électricité.

En clair, EDF doit vendre à un prix fixé par l’état initialement, la CRE aujourd’hui, environ 1/4 de sa production à ses concurrents. Et selon le prix fixé par les autorités (42 €/MWh depuis 2012) est, lorsque les prix du marché sont au-delà des 42 €/MWh une aubaine pour les commercialisateurs alternatifs.

Cette disposition qui nous a toujours étonné (comme si Renault devait mettre à disposition des véhicules neufs à prix coûtant auprès des mandataires automobiles pour stimuler la concurrence) devait faire l’objet d’une évaluation pour décembre 2015 … on n’en verra le résultat qu’en décembre 2017 !

Pour la nous, ce dispositif est complexe, peu lisible et ni au service des consommateurs, ni au service du système électrique et des salariés qui en assurent le fonctionnement.

Nous espérons que la CRE tirera les conclusions qui s’imposent devant une réglementation très administrative de la concurrence et surtout très inefficace.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s