L’équation de l’équilibrage Offre/Demande se complique

RTE, responsable de l’équilibre du système électrique, a récemment dû revoir ses scénarios avec les fermetures maintenant annoncée des centrales électriques au charbon ET de la fermeture de Fessenheim.

Son Directeur de la Stratégie, Thomas Veyrenc, résume la situation pour les années à venir d’une phrase :

« Une période charnière pour le système électrique, en plein période de transition énergétique ».

veyrenc

Ainsi, RTE rassurant, confiant dans la capacité des interconnexions à sécuriser le système électrique français nous semble commencer à sortir le « Parapluie par précaution ».

Il faut dire qu’entre la fin annoncée de l’usage du charbon dans la production électrique, la fin de Fessenheim, le début qu’on attend encore de l’EPR de Flamanville … et des interconnexions qui ne seront peut-être pas si prompte à répondre aux attentes, RTE revient sur ses propos plutôt rassurants et nous dit aujourd’hui que les années 2022 et 2023 vont devoir être observées avec la plus grand vigilance.

Maintenant, évitons de reproduire les errements de l’energievende allemande.

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s