Quels pouvoirs donner aux maires ? Entre les pesticides, les loups, Linky et les Communautés Énergétiques Citoyennes, beaucoup de questions se posent.

Avec le débat extrêmement mobilisateur sur l’usage des pesticides à proximité des lieux d’habitation, on peut très légitimement s’interroger voire s’inquiéter sur qui est habilité à dire le droit.

On a vu plusieurs maires prendre des arrêtés pour interdire l’usage de pesticides avec l’appui de représentants politiques mais aussi de nombreux médias qui les présentent comme les nouveaux héros – protecteurs des citoyens.

Une première question me vient à l’esprit : soit ces arrêtés sont fondés et pertinents alors il est nécessaire que l’Etat se préoccupe de la santé de l’ensemble des français soit l’usage en conformité avec la réglementation permet d’assurer la sécurité sanitaire des français et l’initiative de ces maires est condamnable car elle ne respecte pas la loi.

Sur cette question des pesticides, il y a une part d’hypocrisie car celles et ceux qui s’opposent aux pesticides chez eux consomment des produits aux effets bien pires sur la santé des personnes … qu’ils ne connaissent pas (avec leur voiture, leur téléphone portable, leur ordinateur, leur nourriture, etc.). On est purement dans le NIMBY, Not In My BackYard [pas dans mon jardin].

Tout récemment, on a eu le même type de sujet à traiter avec le compteur Linky. Le compteur Linky doit permettre à Enedis et aux entreprises locales de distribution de moderniser le réseau électrique, de faciliter l’intégration des énergies renouvelables et les économies d’énergies et enfin d’améliorer la performance d’Enedis dans la gestion de ses points de livraison. Or, on ne peut réaliser ces objectifs qu’avec un réseau complétement modernisé. Un réseau électrique doit être équilibré à tout instant et on ne peut imaginer des « secteurs » sur le réseau sans Linky et réaliser les objectifs cités ci-dessus. Or des maires ont également pris des arrêtés pour empêcher Enedis de déployer dans leur commune le compteur Linky. Pourtant, le compteur Linky ne présente selon les autorités compétentes aucun risque sanitaire.

Pourquoi pas un maire demain qui prendrai un arrêté pour interdire la vaccination ?

Mais ces maires sont pourtant largement valorisés dans les médias. Ils représentent le dernier rempart contre les grands lobbys et sont donc légitimes à appliquer le principe de précaution en dépit de toutes les analyses scientifiques.

Et pourtant, d’autres maires défilent pour dire la nécessité de réduire les populations de loups sur leurs communes. Mais là, on les accuse de ne pas respecter la loi et de ne penser qu’à eux et pas à la biodiversité. Sans aucunement prendre position, le débat semble biaisé.

On est dans le deux poids, deux mesures. Des combats sont légitimes localement, pas d’autres. La doxa est implacable.

imagesR2W7W51I

S’agissant maintenant des communautés énergétiques citoyennes, on prend le risque de démarches comparables. Enedis avec le réseau national de distribution dont elle assure la gestion permet à chaque résident en France un accès à coût maitrisé à l’électricité. Si des élus locaux s’engouffrent dans une faille qui apparaitrai dans la transposition du 4ème paquet, ils pourraient mettre en place leur propre système électrique et là …

La Péréquation Tarifaire (un prix égal d’accès à l’électricité où que l’on se trouve) pourrait faire partie des vieux souvenirs, chaque communauté se débrouillant avec ses actifs propres. Il y aurait des gagnants et beaucoup de perdants.

La décentralisation a de réelles vertus mais il doit y avoir des règles, nationales ou communautaires, qui préservent les logiques de solidarité et de responsabilité. Dans le cas contraire, ce ne sera plus une fracture territoriale, ce sera une lutte d’égoïsmes absolument pas au service de la communauté et de l’efficience de ces services publics.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s