Les prix de l’électricité vont sans doute devoir augmenter…

L’information n’est pas passée inaperçue, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) doit proposer une hausse de 5,9% du prix moyen du tarif Bleu, le tarif régulé proposé par EDF.

La CRE a cette responsabilité, entre autres choses, de déterminer le « juste » prix du tarif Bleu sur la base des coûts et des équilibres du marché. Et la situation du marché de l’électricité s’est récemment crispée avec des prix de gros sur le marché spot qui dépassent maintenant allègrement les 60 € (contre 35 à 40 % ces toutes dernières années) mais aussi des demandes de volumes d’électricité au guichet ARENH (Accès Régulés à l’Electicité Nucléaire Historique) qui dépassent largement les volumes disponibles.

Sur ce dernier point, rappelons qu’EDF doit, c’est la loi, proposer à ses concurrents 100 TWh (presque un quart) de sa production nucléaire à un prix de 42 €/MWh. Chacun comprendra qu’à ce prix, quand le marché est tendanciellement supérieur à 60 €/MWh, la demande est forte. Et les concurrents d’EDF ont finalement demandé 132 TWh d’ARENH (pour un maximum de 100).

Cela étant précisé, la CRE arrive assez naturellement à la conclusion que la demande eest forte et que les prix doivent augmenter.

Par ailleurs, sur le registre des coûts, notons qu’EDF a encore dû emprunter pour boucler « ses fins de mois ». Et on peut rapidement conclure qu’EDF n’est pas rémunéré en regard des investissements nécessaires.

L’équation est évidemment complexe pour garantir de disposer d’une électricité « bon marché », toujours disponible et décarbonnée.

Pour notre part, nous demandons fermement au gouvernement de ne pas reproduire ce que l’on a connu avec les décisions de Ségolène Royal qui a, plusieurs reprises, réfuté les demandes de la CRE sur des augmentations de tarif et que le conseil d’état a finalement réintroduit avec une facturation rétroactive – ce qui n’est bon pour personne.

Nous demandons également au gouvernement de revoir la fiscalité exercée sur l’électricité pour notamment en maitriser les prix comme il semble le souhaiter, plus du tiers de la facture d’un ménage moyen est fait de taxes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s