Quand la Chine gagne au tirage et au grattage ! Et quand la planète paye.

La chaîne France 5 nous a présenté un documentaire assez décoiffant sur le business du cabillaud.

En fait, le cabillaud est très majoritairement pêché au large de la Norvège mais il est aussi très majoritairement débité en Chine. Et il revient en Europe dans les assiettes des français, des italiens ou des portugais.

On a donc créé des emplois en Chine et en passant, on a émis des millions de tonnes de C02 – le cabillaud, il ne va pas en Chine à la nage, on l’amène là-bas, avant de le ramener, par bateaux ou par avion.

Pas de pétition pour dénoncer cela ???

Mais comme on produit beaucoup de CO2, qu’on contribue au réchauffement climatique, on nous invite à installer des panneaux photovoltaïque – qui, nous l’avons déjà dit ici ne réduise en rien nos émissions de CO2 pour produire de l’électricité.

Mais d’où viennent ces panneaux ? Comment sont-ils fabriqués ? Quel bilan carbone ?

Je vous le redis, la Chine gagne économiquement à tous les coups mais la planète, à cause de nous en France, y perd elle aussi à tous les coups.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s