Le Hashtag #GIEC est partout aujourd’hui, très bien, mais on fait quoi exactement ?

Le dernier rapport du GIEC n’est pas encore sec et pourtant, l’actualité mondiale est focalisée sur les dernières conclusions de ce groupe d’experts.

SKOREA-climate-IPCC

Et nous nous associons pleinement à l’inquiétude grandissante sur le climat.

Mais nous ne sommes pas totalement convaincus que nos politiques soient pleinement concentrés sur cet objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Nous allons prendre deux exemples et reprendre in fine la conclusion de Jean-Marc Jancovoci.

Premier exemple avec François de Rugy, sitôt nommé aux responsabilités, sa première décision (vraiment la première puisque les autres relevaient des actions engagées par son prédécesseur Nicolas Hulot) a été de fermer Fessemheim indépendamment de la mise en service de l’EPR de Flamenville. Nous sommes convaincus qu’il faudra fermer Fessemheim prochainement, mais était-ce là LA décision à prendre dans ce contexte alarmant lié au réchauffement climatique que lui-même François de Rugy met en haut de la pile ?

Deuxième exemple avec le Député LREM Matthieu Orphelin (tweet qui dit son engagement contre le réchauffement climatique) qui, j’en ai été le témoin à de nombreuses occasions, arpente les réunions publiques et les groupes de réflexion pour lobbyer activement contre le nucléaire. Pendant ce temps, il ne dit rien sur les mines et les centrales au lignite en Allemagne, rappelons que la question climatique n’a pas de frontières et il dépense toute son énergie pour remplacer une source d’énergie non émettrice directe de CO2 par une autre source pas plus émettrice de CO2. Où est le bénéfice ?

Nous ne souhaitons pas faire un plaidoyer pour le nucléaire, sincèrement pas, mais nous souhaitons que les priorités soient clairement établies et qu’on décide en conséquence.

Pour conclure, nous souhaitons citer Jean-Marc Jancovici qui, deux jours avant les dernières déclarations du GIEC, a dit  » Sortir du nucléaire ne fait rien pour le climat » et pour ceux qui n’y croient pas, les analyses proposées par l’auteur sont strictement scientifiques.

La priorité des priorités est de lutter contre le réchauffement climatique !

… en consommant moins, en consommant mieux et en sortant des dogmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s