La Bulgarie qui préside pour 6 mois l’Union Européenne nous dit beaucoup de la « drôle » de politique énergétique européenne

Il y a quelques jours, je vous relatais ici même la vision que partageait le groupe de travail Enable.eu.

Sofia accueillait toutes les sensibilités avec une représentation significative de la pensée locale, parfois individuelle, de la gestion de l’énergie pour l’essentiel électrique.

Les concepts d’autoconsommation individuelle ou collective et les communautés d’énergie que la Commission Européenne promeut étaient sur le devant de la scène et traduisent bien les attentes d’une part croissante de la société européenne … même si nous étions quelques un à expliquer (le côté scientifique de votre serviteur 😉 ) que l’électricité a ses spécificités et que la mise en commun et la solidarité rapportent plus qu’elles ne coûtent.

Et moins d’une semaine après cette rencontre à Sofia, la Bulgarie annonce sa volonté de relancer un projet nucléaire, enterré pendant quelques années, avec la Russie (Rosatom) comme industriel et la Chine comme éventuel partenaire financier.

bulgarie

Nous n’irons pas trop loin dans les considérations géopolitiques, géostratégiques, qui ont très certainement un rôle dans cette annonce.

Par contre, on voit ici de façon totalement caricaturale l’absence de politique européenne dans l’énergie notamment dans les choix industriels.

Le nucléaire a l’inconvénient du risque, l’avantage d’être fortement bas carbone et il est aujourd’hui dans le mix énergétique européen et il ne sera de toute façon pas simple de l’exclure tout en en visant une réduction massive des émissions de C02.

Mais le nucléaire est une des rares industries encore indépendantes des Etats-Unis, de la Chine. On sait en Europe faire du nucléaire.

Et l’un des états membre, le plus pauvre et le plus dépendant de la communauté, décide pour des raisons qui lui sont propres de renouveler son nucléaire mais sans l’industrie européenne.

Pour revenir au point de départ de cet article, l’Europe se nourrit beaucoup de réflexions sociétales et c’est nécessaire mais elle passe à côté d’enjeux essentiels, les emplois EN Europe et son indépendance stratégique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s