Le consommateur au pouvoir. Le nouveau crédo dans le monde de l’énergie en réseau.

On l’a souvent évoqué ici, la Commission Européenne s’est clairement engagée pour faire du consommateur final la clé de la réussite de la transition énergétique. Le « prosumer » (consom’acteur en français) est une star du 4ème Paquet Energie encore en finalisation.

Pour notre part, nous y mettons quelques bémols. Le système électrique est complexe et l’électricité a plusieurs défauts qui compliquent nettement la capacité du particulier à être pleinement acteur.

Rappelons ces contraintes, l’électricité ne se stocke pas (ou peu), l’électricité se transporte difficilement (on ne va pas importer notre électricité de Chine de sitôt). Enfin, elle impose que tout ce qui est produit soit consommé en temps réel et réciproquement, c’est l’équilibre temps réel à maintenir au niveau des réseaux de transport et d’électricité.

A plus court terme, et dans des perspectives moins « disruptives » que ce qu’imagine la Commission Européenne, les consommateurs commencent à s’approprier le marché de l’énergie. Le cabinet EY nous donne d’ailleurs quelques repères intéressants sur les comportements des particuliers. EY pointe surtout les attentes émergentes des consommateurs pour des offres personnalisées … et cela tend à rejoindre les points de vue de la Commission.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s