Une séquence intéressante au Parlement Européen avec Macron

Il y a quelques jours, Emmanuel Macron a pris la parole devant le parlement Européen et il a, comme on dit, mis les pieds dans le plat.

Il a clairement reproché le double discours Allemand qui dit sa farouche volonté d’une transition énergétique mais qui est très loin de ses objectifs de réduction d’émission de CO2.

Précisément, le président de la République a dit :

Intégralité du discours.

Si fermer des centrales nucléaires conduit à rouvrir des centrales au charbon, comme cela a été le cas en Allemagne malheureusement, vous dégradez votre bilan CO2, ce qui est exactement contraire aux Accords de Paris.

Il a complété son propos sur le risque d’une dégradation de la souveraineté énergétique de l’Europe par rapport au gaz Russe. [ gaz, russe ou pas, qui est évidemment un gros contributeur au réchauffement climatique ]

Ces propos ont gêné un certain nombre d’euro-députés qui sont encore à mettre en priorité numéro 1 l’abandon du nucléaire.

Nous ne prônons pas le maintien du nucléaire quoiqu’il arrive mais nous insistons sur l’objectif absolu qui consiste à lutter contre le réchauffement climatique.

Macron a clairement dit des choses qui peuvent fâcher mais qui doivent être dites. C’est de plus de la santé des français dont on parle  même si le débat est encore ouvert.

Là, on se dit que tous les lobbyings sont à la manœuvre mais que le président (sans aucun message politique) a dit les choses.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s