La 10ème question du questionnaire sur la PPE aborde la concurrence sur le marché

La question est :

À votre avis, l’accélération de la concurrence dans le secteur de l’énergie a-t-elle un effet positif sur :

  • la transition énergétique
  • la qualité de service
  • le niveau de prix
  • l’égalité entre les consommateurs usagers

La concurrence sur le marché de l’électricité s’est installée il y a 19 ans maintenant. En 1999, le marché s’est ouvert pour les plus gros consommateurs. Elle a fini de se mettre en place en 2007 pour les consommateurs particuliers.

L’analyse doit être posée sur 2 registres : l’aspect quantitatif (objectif des autorités de la concurrence) et un aspect qualitatif (auquel nous attacherons plus d’intérêt).

La concurrence sur le marché de l’énergie a été pour les autorités une finalité pour mettre fin aux monopoles. Les autorités européennes, nationales, en charge de la concurrence ont très tôt souhaité que les opérateurs historiques perdent leur domination sur le marché. L’Europe a d’ailleurs prix le seuil des 40% de part de marché au-delà desquelles les opérateurs historiques avaient des contraintes réglementaires propres [par exemple, EDF ne pouvait proposer des contrats pluriannuels comme les autres fournisseurs tant qu’elle possédait plus de 40% de part de marché].

Il y avait donc dès l’origine cette logique visant à mettre fin au monopole. Cela a pris du temps mais cela arrive. C’est fait ou quasiment fait pour le marché d’affaires et c’est en cours pour le marché des particuliers.

Du point de vue qualitatif et en s’appuyant sur la question 10 du questionnaire de la PPE, la concurrence n’a pas apporté de progrès visible jusqu’à aujourd’hui.

La concurrence est sur le terrain du prix plus que sur d’autres considérations. Le prix du kWh proposé par les concurrents des opérateurs historiques (surtout par rapport aux tarifs régulés des particuliers, chasse gardée des opérateurs historiques) est globalement plus économique avec un gain de quelques % sur la facture finale TTC.

Pour autant, la concurrence a sans doute amélioré le service aux clients avec un bémol, la concurrence s’est faite en séparant le gestionnaire de réseaux du commercialisateur ce qui a été (est encore) source de nombreux dysfonctionnements. La multiplication d’interfaces entre les différents acteurs, aujourd’hui indépendants les uns des autres est à l’origine de nombreux problèmes de facturation, et cela pour tous les fournisseurs. La CRE comme le médiateur de l’énergie ont dit à plusieurs occasions leurs attentes sur une relève et une facturation qui doit s’améliorer.

S’agissant de l’égalité, de l’équité entre les consommateurs, elle est maintenant sous la responsabilité du gestionnaire de réseaux. Les commercialisateurs proposent des offres plus ou moins « riches » avec maintenant des offres qui s’appuient sur le compteur Linky avec une finesse nettement accrue sur une tarification « à la carte » pour le client final, selon qu’il a un véhicule électrique, qu’il n’a des besoins en énergie que le week-end, etc.

Ce sont les gestionnaires de réseaux (RTE Enedis, les distributeurs locaux) qui assurent l’égalité de traitement sur la part acheminement de la facture.

Enfin, sur la transition énergétique, on voit apparaitre depuis très peu de temps des offres qui peuvent accompagner la transition énergétique mais c’est encore très récent. C’est plus l’évolution des technologies avec le compteur Linky, la numérisation des réseaux, le développement des sources d’énergies renouvelables qui fait du consommateur final un acteur de la transition énergétique. La concurrence sur la part énergie n’a pas encore vraiment fait avancer la transition énergétique. Mais cela pourrait venir avec le développement des réseaux intelligents.

Le bilan, à ce jour, est mitigé voire très mitigé. La concurrence a beaucoup complexifié les systèmes énergétiques avec un coût d’adaptation très important et un retour sur investissement de ces adaptations encore très difficile à identifier. Cette concurrence décidée à Bruxelles, avec l’aval de la France, n’a pas amélioré le système chez nous, peut-être ailleurs.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s