Les Girondins donnent de la voix dans le monde de l’électricité

La France a cette tradition d’opposition entre ceux qui veulent un pouvoir centralisé et au contraire ceux qui militent pour une décentralisation toujours plus grande.

Dans l’absolu, nous serons clairement à l’aise avec l’idée que le règlement d’un problème sera toujours plus pertinent si on l’appréhende là où il existe.

L’urbanisation par exemple dépend d’abord de facteurs locaux et c’est bien à la cité de la diriger.

Pour l’électricité, on l’a souvent expliqué ici, ce n’est pas si simple. Un peu comme l’a théorisé l’économiste anglais Ricardo avec son concept d’avantage compétitif, il est préférable de la produire là où il est avantageux de le faire. Comme on ne peut pas stocker facilement l’électricité, il faut la produire puis la mettre à disposition de ceux qui la consomme. Vous connaissez bien cette constante « électrique ».  Et pour ce faire, on profite des réseaux de transport et de distribution.

Mais voilà, un courant de pensée qui prend de plus en plus d’ampleur dans le petit monde de l’électricité pousse à produire là où l’on consomme et ce à l’échelle d’un territoire. On serait ainsi avec un système électrique local où on pilote le triptyque Production/Acheminement/Consommation.

Pour sécuriser l’ensemble, on aurait des partenariats avec les territoires voisins pour interconnecter ces réseaux territoriaux et tout ira pour le meilleur … de la planète.

Ce courant de pensée se retrouve au cœur du débat sur la Programmation Pluriannuelle de l’Energie avec la contribution du CESE mais ainsi dans la presse grand public avec une tribune de la plupart des maires de métropole.

Dans le cadre du débat sur la PPE, nous nous efforcerons de trouver le chemin qui prend en compte les attentes clairement légitimes des territoires en termes de politique énergétique mais sans abandonner les bénéfices de notre système électrique national, solidaire et efficace.

A toutes fins utiles, rappelons que l’Allemagne avec ses plus de 900 systèmes de distribution de l’électricité territoriaux a un coût de l’acheminement de 30% plus cher que le nôtre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s