Quand la promotion des solutions énergétiques renouvelables cache un déplacement des pollutions

Le journaliste du Monde Guillaume Pitron nous propose un regard différent sur ce qu’est la transition écologique, notamment sur l’énergie.

Tout le monde est convaincu que le pétrole et le charbon ne constituent pas la solution durable de la production d’énergie. Nombreux sont ceux qui mettent la production électronucléaire dans le camp des solutions du passé. Et tout le monde s’engage dans la production d’énergie renouvelable, en particulier photovoltaïque.

Or, Guillaume Pitron nous éclaire sur les impacts environnementaux considérables de l’émergence de l’éolien, du photovoltaïque et aussi (surtout) du véhicule électrique.

En effet, pour faire qu’on puisse produire cette électricité renouvelable et accessoirement la stocker, on doit trouver toujours plus de cobalt, d’indium, de lithium, de prométhium, de tungstène et de nombreux terres rares. Et cette recherche, chacun peut l’imaginer au regard des besoins quasi exponentiels de ces matériaux, a un impact considérable sur les environnements.

L’auteur présente cela comme la plus grande opération de Greenwashing (faire croire qu’on est développement durable) de l’histoire. En effet, qui va dénoncer le photovoltaïque ou l’éolien comme étant des industries polluantes majeures ?

En fait, on a juste caché ces nouvelles pollutions. On trouve principalement en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud les lieux d’extraction, de raffinage de ces métaux rares. Ces nouvelles terres industrielles sont particulièrement bien cachées et sont très peu respectueuses des normes, en fait, dans ces lieux, il n’y a justement pas vraiment de normes.

C’est un débat nécessaire mais déjà tellement biaisé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s