Revenons sur les nouvelles technologies avec la Blockchain et l’électricité

EDF, Electricité de Strasbourg et quelques acteurs spécialisés ont participé à une expérimentation nommée Oslo2Rome. Cette expérimentation portait sur une innovation de facturation paiement.

La recharge électrique présente en fait deux difficultés. La première porte sur les normes de branchement avec 3 ou 4 technologies de recharges en France et avec des prises différentes. La seconde concerne le paiement et c’est précisément sur cette question que l’expérimentation Oslo2Rome s’est portée.

1513002069a87f1a18cf2814902ca74b59afc52926-oslo2roma-02.jpg

L’idée était donc de faciliter le paiement de la recharge pour l’utilisateur en lui permettant de recharger son véhicule à l’aide d’une application dédiée sur smartphone.

Cette application Share&Charge consiste en un portefeuille virtuel basé sur la technologie Blockchain.

Cette solution de paiement/facturation numérique a déjà été présentée dans « la matinale ». Nous vous proposons cet article parmi d’autres pour mieux comprendre la Blockchain.

Pour votre information, la Blockchain utilisée ici pour faciliter le paiement de la recharge est aussi utilisée dans des expérimentations de « microgrid » / Réseau privé telles qu’ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s