Alors que les anti-linky se radicalisent, le CNRS valorise le compteur communicant

Le CNRS a initié une étude dès 2011 avec comme attendu les liens entre l’accès à l’information des consommations détaillées et les comportements des consommateurs finaux.

Et les résultats sont très intéressants !

Ils nous montrent d’abord que plus le client est informé, moins il consomme. Et c’est déjà très bien.

Mais cette étude nous en montre un peu plus. Elle nous donne en effet des certitudes sur les capacités des consommateurs pour adapter leurs consommations. Alors que la Commission Européenne envisage très sérieusement une tarification dynamique de l’électricité dans son Paquet « Une énergie propre pour tous les européens ».

La tarification dynamique de l’électricité est une des prochaines révolutions pour les consommateurs. Cela consiste à prendre en compte la volatilité des prix sur les marchés.

S’il était encore nécessaire de démontrer l’intérêt des compteurs communicants dans le cadre de la transition énergétique, le CNRS nous apporte une contribution supplémentaire.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s