Dans la continuité de notre article d’hier sur la tarification dynamique, abordons la question des données issues du système électrique

Le Monde de l’Energie nous propose une vision « éclairante » de cette question des données. Au-delà des débats plutôt inutiles sur le supposé espionnage dont se rendraient coupable les acteurs du secteur de l’électricité vis à vis des consommateurs finaux, regardons la valeur des données.

Comme nous l’indiquons dans le titre, certaines évolutions concrètes pour les consommateurs, telle que la tarification dynamique, ne pourront se faire sans un apport conséquent de données.

Le Monde de l’Energie nous apporte des éclairages utiles avec comme auteur un acteur très averti de ces sujets, Clément Le Roy. (Un dossier complet produit par la CRE est téléchargeable en complément).

Il nous indique notamment le côté exponentiel de la croissance des données produites ainsi que la multiplicité des acteurs qui se penchent sur le sujet. On constate en effet une attention très forte portée sur la question des données tant chez les acteurs publics (CNIL, ARCEP, CRE et les collectivités locales qui sont autorités concédantes) que chez les acteurs privés (énergéticiens et quantité de potentiels nouveaux opérateurs de Google jusqu’à Bouygues).

Ce nouveau terrain de jeu  sur les données, qui est fondateur des réseaux intelligents, est potentiellement l’occasion, aux yeux de certains, de rebattre les cartes y compris sur la gestion des réseaux électriques. Messieurs les gestionnaires historiques de réseaux, soyez TRES vigilants !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s