Jetons un œil sur les élections outre-Rhin sous l’angle de la politique énergétique

L’Allemagne est à quelques jours d’un vote qui devrait confirmer le quatrième mandat d’Angela Merkel. L’Allemagne est aussi à la croisée des chemins sur sa politique énergétique.

Le leader économique européen est aussi celui qui influence le plus le marché européen de l’énergie. Que ce soit avec la production de ses éoliennes ou avec ses centrales au charbon, l’Allemagne a considérablement modifié le marché de l’électricité. Or, en corollaire, l’Allemagne n’a pas atteint, à date, les objectifs qu’elle s’était fixés en termes d’émissions de gaz à effet de serre [baisse de 40% des émissions de CO2 en 2020 par rapport à 1990].

Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises le 4ème Paquet Energie, « Une énergie propre pour tous les européens » et la question de la tenue des objectifs européens que l’on soit sur la dimension  économique avec les 3% max de déficit public ou avec les objectifs environnementaux tels que l’Accord de Paris se pose.

Et elle a été posée durant la campagne pour l’élection à la Chancellerie Allemande.

De l’AfD (parti nationaliste eurosceptique) qui prône la sortie de l’Accord de Paris aux Verts qui exigent la fermeture immédiate des 20 plus grosses centrales au lignite (et de leurs mines à ciel ouvert), le débat est un peu fermé et le consensus est fort pour ne pas trop s’engager.

Nous rappellerons, comme nous l’avions évoqué dans un précédent article  (https://cfdt-energie-aquitaine.org/2017/05/23/dans-les-grands-enjeux-du-gouvernement-sur-lenergie-restons-sur-le-prix-du-carbone-vu-doutre-rhin/), que l’Allemagne a aujourd’hui une politique du prix du carbone très « accommodante » avec l’industrie, au service d’ailleurs de la compétitivité des usines allemandes.

Et tout est là en fait. La bataille est sur le prix de carbone et le maintient de la compétitivité de l’industrie allemande.

Tout laisse à penser, après une campagne électorale bien calme, que rien ne bouge à court terme et que les objectifs environnementaux de l’Allemagne se soient pas plus atteint demain qu’aujourd’hui.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s