Alliance RTE et GRTgaz pour notamment pallier l’intermittence.

Les deux « transporteurs » ont pour le premier fait le constat que l’éolien et le photovoltaïque ont vécu une croissance respective de 74% et 461% de leur puissance installée et pour le second découvert les potentialités du « power to gas « .

Le développement des moyens de production électrique renouvelables a pour les gestionnaires de réseaux d’électricité des conséquences majeures en termes de sécurisation des approvisionnements du fait de l’intermittence associée.  Cette problématique va aller croissante et les solutions de stockage de l’électricité par batterie n’ont à ce jour aucune chance de répondre aux besoins.

Le projet Jupiter 1000, projet porté par tous les grands acteurs du domaine du « power to gas » et patronné par la communauté européenne se propose de répondre à cet enjeux du stockage des surplus de l’énergie produite par l’éolien et le photovoltaïque pour la restituer lorsque cela est nécessaire. 

En quelques mots, quand le soleil rayonne et/ou que les vents soufflent dans les pales, la production d’électricité est supérieure voire très supérieure aux besoins, les surplus sont ainsi transformés par électrolyse en hydrogène puis en méthane. Ce méthane peut alors être réinjecté dans le réseau et utilisé ultérieurement, quand il y a moins de vent et moins de soleil pour produire de l’électricité.

On recrée du lien entre les métiers de l’électricité et du gaz…… tiens tiens.

Pour les curieux, http://www.jupiter1000.com/accueil.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s