Un rapide éclairage sur ce qu’est l’intermittence dans la production électrique

Le débat sur le mix énergétique bat son plein … (c’est la saison qui veut ça), c’est l’occasion de regarder d’un peu plus près ce que nous montre RTE sur le mois de février 2017 :

Productions-éolienne-et-photovoltaïques-février-2017

On peut remarquer qu’on atteint sur ce mois de février un rapport de l’ordre de 1 à 15 entre le point bas de la production et le point haut.

En analysant plus en détail les données de RTE, on peut ajouter que sur la période considérée, le parc nucléaire représentait presque les 3/4 de la production totale d’électricité mais seulement une petite moitié de la puissance installée.

C’est là à la fois un enjeu de pédagogie sur le mix énergétique pour la population française et un enjeu industriel pour nos décideurs.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s