Réduire les émissions de CO2 par MWh électrique produit en Europe, c’est un peu le grand écart

Les enjeux liés à la réduction des gaz à effet de serre, avec le CO2 pour l’essentiel, sont indiscutables.

Les politiques de réduction des émissions de CO2 pour la production de l’électricité sont elles beaucoup plus discutables.

Ainsi, selon le « github » et l’organisme ENTSOE, la France émet aujourd’hui 78 grammes de CO2 par kWh quand on est à 1136 grammes pour l’Estonie ou 487 grammes pour l’Irlande.

Donc, quand la France engage des sommes considérables autour de la politique de CEE par exemple pour réduire de 10 ou 20 % nos émissions de CO2, que pourrait-on espérer comme réduction d’émission de CO2 par kWh en Estonie avec les mêmes sommes investies ?

Sur ce sujet du volume de CO2 par kWh produit comme sur la plupart des sujets sur l’énergie, la dimension européenne renvoie plus souvent à des questions qu’à des réponses.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s