Un peu d’anticipation avec un « gros mot », la Blockchain dans l’énergie

D’abord, il me faut vous donner quelques repères : le blockchain est la technologie informatique qui a donné naissance aux Bitcoins, la monnaie virtuelle la plus notoire.

Or, l’énergie et ses millions de contrats, ses milliards de données est un champ jugé comme aussi intéressant que la finance pour les promoteurs de ces solutions.

Cette solution informatique, que nous détaillerons pas ici mais n’hésitez pas à nous solliciter pour aller plus loin, est typique de ce qui peut amener à l’interposition (parfois surnommée Uberisation).

La blockchain est testée dans le monde de l’énergie sur la gestion de réseaux privés – pour la gestion des données contractuelles- ainsi que dans la gestion des certificats d’économie d’énergie.

La blockchain sera-t-elle un risque demain pour les opérateurs historiques de l’énergie ?

Pas impossible, restons attentif !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s